Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/02/2009

Positive Parenting

- Mum', you know what ?

- Non. (Mes enfants doivent se dirent que je ne connais vraiment rien de rien vu ma réponse invariablement négative à cette question.)

- L'école organise des cours pour les parents : pour devenir de bons parents. Et c'est gratuit ! (Je traduis pour ceux qui m'ont dit ne pas comprendre quand j'écris en franglais.)

(Tu parles que je le sais, c'est la même organisation qui m'a rendu visite mensuellemnt pendant 5 ans pour m'expliquer le développement de mes enfants, les activités à faire avec eux, quels jouets leur donner, comment établir une routine - là je pourrais réviser mes notes -, comment se faire obéir - même remarque -, etc. J'étais ravie d'avoir une visite garantie, surtout au début quand je ne connaissais personne, et je dois dire que Vicky, ma "visiteuse" était fine, intelligente et discrète. J'ai commencé à m'embrouiller un peu quand j'ai eu 2 enfants et j'ai abandonné à la naissance du troisième car je n'avais plus le temps ni pour les visites ni pour lire les fascicules !)

- Oui, je sais.

- Mum', you really need to go, you know !

Alors j'y suis allée... mais je ne crois pas que j'ai envie de me refarcir les 60h de la formation. Juste un peu revoir la discipline, ça suffira, le printemps arrive, j'ai besoin de sortir.

Le pire, c'est que nous n'étions que 4 mères (et un père qui est parti après 20' car il se sentait comme un cheveu dans la soupe) alors je ne sais pas si je vais avoir le courage de leur dire que tout bien réfléchi, j'ai changé d'avis...

26/02/2009

Carême

Pas de carnaval ici, seulement un "Pancakes Tuesday" (un mardi des crêpes), ce qui ne nous change pas beaucoup de notre ordinaire.

Par contre, hier, tous les catholiques du village (98% de la population) arboraient fièrement leur croix noire sur leur front blanc : à croire qu'on la fait au cirage ici, tellement ça se voit.

J'ai quand même expliqué à mes enfants sauvages ce qu'est le Carême et rectifié que non, Pâques n'est pas seulement la fête des cloches et puis je me suis dit que je ferais bien de faire mon petit effort de volonté moi aussi.

Le plus dur serait de ne plus boire d'alcool.

J'ai essayé l'année dernière : j'ai tenu le coup sept jours et puis mon mari m'a forcée de boire un verre de vin tellement je devenais insupportable.

La bouteille n'a pas dû faire long feu...

Hier, je n'ai pas bu, bon début !

Il reste 39 jours, c'est long ... comme une figure de carême !

14:55 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (3)

Back to normal

Après l'excitation du tournage de la semaine dernière (vous avez vu les photos du film ?), tout est rentré dans l'ordre et le calme plat. Les décors ont été démontés, à l'exception du faux cinoche qui est resté : ça cache un peu le moche bâtiment en ruines...

Pas étonnant qu'ils soient venus ici pour filmer une histoire qui se passe pendant la guerre de 40 : la place du village est vraiment déglinguée de partout, ça fout un peu le cafard, des fois !

Enfin, j'ai quand même fait mon petit reportage photo et papoté avec les "extras" (figurants) pour savoir comment ils avaient été recrutés.

De retour à la maison, j'ai contacté l'agence qui, pas de bol, vient d'avoir un we d'enregistrement de nouveaux candidats. Ils m'ont envoyé un mail standard pour me dire qu'ils me préviendraient lors du prochain, probablement en novembre (mes cheveux auront repoussé d'ici-là, seule consolation).

Un parcourant leur listing de 920 personnes, j'ai reconnu une suédoise que j'avais rencontrée une fois : je lui ai téléphoné pour savoir si elle avait déjà été contactée par cette agence et elle m'a répondu que non, pas une seule fois, ni elle, ni aucun de ses 3 enfants... Tu parles d'une arnaque car bien sûr, il faut payer pour être dans leur fichier !

Un autre projet foireux ?

Pas encore demain que je serai une star !

Pas pour moi les Oscars ...

 

25/02/2009

Certitude...

- Mum', 6+6 ça fait combien ?

- 12

- T'es sure ?

Comme 2 et 2 font 4, serais-je tentée de dire...

Je lui ai offert un boulier-compteur mais ça ne sert à rien, les nombres restent des abstractions incompréhensibles.

Quand même, à 7 ans 3/4, il devrait savoir !

Et pourquoi je lui donne la réponse en plus, andouille que je suis... hopeless case.

21/02/2009

Qu'est-ce qu'on mange ce soir ?

Tous les soirs, la même question !

Y a des jours où je les mettrais bien sous perfusion.

En attendant, voici une bonne recette à envoyer à vos copines :

RECETTE DU POULET AU WHISKY
 
Acheter un poulet d'environ 1,200 kg et une bouteille de whisky.
Prévoir du sel, du poivre, de l'huile d'olive et des bardes de lard.
Vérifier que vous avez un tube de mayonnaise, on ne sait jamais.

Barder le poulet, le saler, le poivrer et ajouter un filet d'huile d'olive.

Préchauffer le four à température moyenne (220°C ou thermostat 5) pendant 10 minutes.

Se verser un verre de whisky et le boire.

Mettre le poulet au four dans un plat de cuisson approprié.

Se verser un verre de whisky et le boire.

 
Renouveler cette dernière opération.

Après un quart beurre, fourrer l'ouvrir pour surbeiller la buisson du coulet.

Brendre la vouteille de biscuit et s'envoynet une bonne rasade.

Après un tard, un far t'heure... abrès un moment quoi, dituber jusqu'au bour.


Oufrir la borte, reburner, revourner... mettre le noulet dans l'aurte sens.

S'asseoir sur une butain de chaise et se reverdir 2 ou 3 verts de ouisti.

Buire, tuire, cuire le loulet bandant une deni-heure.

Et hop ! 3 berres de blus.

Se rebercer une bonne voulée de poulet... non de visky.

Rabasser le loulet (qu'est tombu bar terre), l'ettuyer et le voutre sur un blat.

Se béter la fihure cause du gras sur le barrelage de la buisine.

Ne pas essayer de se reveler.

Déciver qu'on est bien par derre et binir la mouteille de misky.

Blus tard, ramber jusqu'au lit, dorbir ze qui reste de la muit.

Le lendemain matin, prendre un Alka Seltzeir,
manger le poulet froid avec de la mayonnaise en tube
et nettoyer le bordel que vous avez mis dans la cuisine.


19/02/2009

La journée parfaite

Je me lèverais quand j'en aurais marre d'être dans mon lit : très tôt en été mais très tard en hiver.

Je prendrais une douche rapide et m'habillerais simplement de couleurs naturelles.

Petit déj' en lisant le journal et en écoutant de la musique classique.

3h de travail dans mon bureau et puis, une bonne promenade d'une heure ou du jardinage.

Un peu de yoga avant le déjeuner, pourquoi pas ?

Soupe - pain - salade : je tolèrerais occasionnellement une présence amicale discrète.

Ensuite, volupté des volupté : une sieste, de 2 à 4, je ne fais quand même jamais rien de bon à cette heure-là.

Un thé pour se réveiller et puis se mettre à cuisiner... enfin, pas tout de suite, un peu de chipoti-chipota.

A six heures, une flûte de champagne...

Un bon dîner aux chandelles à 2, 4, 6 ou 8, pas plus.

Un feu dans la cheminée et lire, lire lire jusqu'à pas d'heure.

 

Mais le lendemain, vous me remettrez les enfants, les cris, le désordre, les devoirs et les baisers poisseux d'amour, promis ?

18/02/2009

Je mérite une merdaille !

J'ai été ad-mi-raaable l'autre jour, j'ai invité 4 enfants qui sont restés toute la journée.

Ils ont pu aller à la pêche au crabe sur le rivage, ils ont pu retourner à l'aquarium (les 4 garçons), elles ont pu se rouler dans la boue du ruisseau (les 3 filles),...

Je leur ai fait de la bonne soupe de brocoli, des crêpes, du chocolat chaud, avec le sourire : ils n'en croyaient pas leurs yeux.

J'étais de bonne humeur.

Les autres jours, je suis une mère qui crie, qui s'énerve, qui râle ... pauvres enfants, qu'ont-ils fait au ciel pour mériter une mégère pareille ?

Mais tout d'un coup, après avoir dit "oui,oui,oui" à tout, j'ai dit "maintenant, ça suffit, chacun rentre chez soi" et là ils n'ont plus rien compris...

J'ai des limites... La grâce m'avait quittée.

Mais pour ce jour-là, puis-je avoir une toute petite merdaille ?

En or ?