Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/04/2009

Prospection

Je suis allée au Job Centre pour savoir ce que je vaux sur le marché de l'emploi et savoir où je pourrais passer un test d'anglais pour évaluer mon niveau.

45' de route broum, broum.

J'explique à un jeune homme à cheveux ras et tatous celtiques sur les avant-bras que je suis belge et que je parle français.

- Haaa, on parle français en Belgique ?

- Oui, entre autre, ...

- Je ne savais pas !

Sait-il seulement où est la Belgique ?

- Donc, pour en revenir à ce que je disais, je voudrais travailler.

- Il n'y a plus de leaflet pour les étrangers.

- Mais j'ai déjà travaillé un peu, comme prof' de français, ...

- Vous devez être police-checked (contrôlée par la police) si vous voulez enseigner.

- Oui, je sais, je le suis déjà vu que j'ai donné des cours à des enfants. Mais je voudrais savoir si je pourrais faire autre chose que prof'.

- Comme quoi, par exemple ?

Rester à la maison, m'occuper de mes enfants, écrire sur mon blog, continuer ma vie de femme ou foyer, quoi !

- C'est ça que je sais pas !

- Dans ce cas, il faut aller voir à l'étage.

- Et pour le test d'anglais ?

- Je ne sais pas, allez voir au citizen advice bureau.

Il me donne l'adresse.

Je monte et j'attends mon tour.

J'explique à une dame souriante et très rouge dans la figure que je voudrais travailler.

- Ha oui, pour sortir de chez vous !

Non, pas vraiment, j'adore être chez moi !

- Heu, plutôt pour gagner de l'argent vu qu'avec la crise, vous comprenez,...

Elle me fait remplir un formulaire recto-verso et me dit que je recevrai une convocation pour un R.V.

Très bien, au revoir Madame, merci beaucoup.

Exit.

Puisque je suis en ville, j'en profite pour faire un petit Tesco (supermarché) et c'est là que mon portable sonne, entre les yoghourts et les surgelés : un monsieur du Job Centre m'annonce qu'ils ne font pas d'orientation de carrière et que par conséquent je ne peux pas avoir de R.V. pour cela mais que de toutes façons, je ne dois pas m'inquiéter, il va m'envoyer une petite brochure.

J'aurais aussi bien fait de rester chez moi !

Retour à la case départ : ma cuisine ...

Commentaires

oh, comme cela me rappelle mes vaines démarches, du temps où mon anglais n' avait pas encore fait ses preuves ! ben oui, ce n 'est pas facile de se trouver un boulot, quel qu 'il soit, partir de zéro, ne pas avoir de connections, de contacts. Et puis, j imagine, peut être à tord, qu'il ne doit pas y avoir tellement de jobs au bord du lough.. Frustrant, parce que j'ai l impression que tu pourrais faire un peu de tout, il suffit juste d 'un coup de pouce. J 'ai postulé pour un tas de boulots, de formations etc.. mais que veux tu, en tant que "back up" de cette famille, je ne pouvais pas me donner à 100%, être disponible et flexible, donc cela réduissait fortement mes chances. Pas facile d'être parent, il faut faire une croix sur bcp de choses.
Bonne chance, en tout cas. Ne peux tu pas donner "cours" de peinture, cuisine, etc.. aux enfants locaux ? Monter un service de librairie/ludothèque rémunéré par la commune (un petit salaire mais un grand bénéfice pour tous), organiser un "musical babies "time (super facile) ? Bien sur, un boulot plus littéraire serait l idéal (j en ai longtemps rêvé aussi), mais bon, ne faisons pas la fine bouche.
Du coup, j ai envie de postuler aussi. Ici, il y a du boulot, mais mon problème de flexibilité reste le même : 5 enfants (l ainé a 10 ans), pas de famille, bref, qui d autre que moi pour s'occuper de tout cela ? (et j aime bcp bcp m en occuper, mais notre compte en banque apprécie moins)
Bonne chance, laurence

Écrit par : laurence | 29/04/2009

sans savoir où tu te trouves, je te renseigne cette adresse www.fas.ie, peut être y trouveras tu quelque chose ? L

Écrit par : laurence | 29/04/2009

Thanks for the link, Laurence. Je vais y jeter un coup d'oeil. Je vois que tu es passée par le même chemin : difficile de s'occuper de ses enfants (surtout 5 !) et travailler en même temps. Tu diriges déjà ta petite entreprise familiale ce qui est déjà a full-time job. Je suis pour le salaire des femmes au foyer.
Je crois que je vais plutôt commencer à faire mes caisses vu que je pars passer les deux mois d'été en Belgique. Où serons nous en septembre ? Still in Ireland ? Back to Belgium ? Somewhere else ? Suspens ! Les choses bougeront forcément dans un sens ou dans un autre d'ici là. Période de grands changements, c'est intéressant. Et toi, tu rentres parfois "au pays" ou impensable avec une famille nombreuse ?

Écrit par : So | 29/04/2009

Comme vous avez du courage...trouver les grands changements intéressants. Personnellement je redoute le moindre changement.

Il est vrai que j'ai fais un grand plongeon au moment de notre mariage
aussi, mais j'étais jeune!

Au plaisir de vous lire. Nicole

Écrit par : delplancq | 29/04/2009

Nous avons quitté l Irlande pour la Nouvelle Zélande en 2005 et n'avons pas quitté le pays depuis. Trop cher, trop loin. Par contre, nos parents sont venus. La Belgique ne nous manque vraiment pas, nous l avons quittée en 1997. Par contre, moi aussi , j 'emmenais les enfants passer qq semaines de vacances en famille en Belgique, merci Ryanair pour ses vols démocratiques.
Allez, courage, les grands changements et déménagements, je trouve cela tonifiant, même s'il arrive un moment où il faut quand même se poser un peu. Le monde est petit !
Laurence

Écrit par : laurence | 30/04/2009

Chacun son style, hein Nicole, faut pas comparer !
Moi aussi j'adore les changements et déménagements, un peu moins de faire des caisses...
Laurence, je suis (trop) curieuse : qu'est-ce qui vous a fait partir en NZ ? Ca a l'air superbe comme pays, c'est comme dans "le prince Caspian" ?
En fait, ce n'est pas la Belgique en soi qui me manque (surtout quand je lis les titres des journaux) mais bien ma famille et mes amis.
Moi je fonctionne surtout à l'énergie solaire alors ni la Belgique ni l'Irlande ne sont vraiment faites pour moi ;-)

Écrit par : So | 30/04/2009

Ce qui nous a poussés à quitter l 'Irlande, c'est : la météo et la manque d 'opportunités, que ce soit au niveau professionel, loisir, sports etc..Nous aimions bcp notre petit coin perdu en campagne, mais nous avions trop besoin de la voiture pour tout. Ici, à Christchurch, tout est à portée de main, école en vélo ou trotinette, plein de plaines de jeux de qualité, espaces verts, assez de magasins, un tas de clubs sportifs, suffisamment de boites IT pour mon mari, autres boulots pour moi si jamais. Pas besoin de faire des kms pour aller à l école secondaire (en vélo encore), à l hopital (il me fallait 1H20 de route pour consutler un spécialiste), l unif ou autre.On fait un plein d 'essence par mois. Et puis, plage à 5 min, superbes randonnées à qq centaines de m de la maison, Christchurch est une "petite" ville divisée en quartiers très calmes et verts.
Oui, c 'est très beau, mais nous n avons pas encore visité bcp, il y a trop à faire !
On est loin de tout le monde, de la politique européenne, on se sent peu concernés par ce qui se passe si loin. Mais cela a un revers aussi, moins de culture/journaux/livres/ etc.. européens.
Il faut faire une demande (très sérieuse) de visa pour pouvoir habiter ici, examens médicaux etc..et puis, c'est financièrement un bond en arrière dont on se remet doucement mais sans jamais pouvoir faire face à un euro trop cher. Nos dollars NZ en nous mènent pas loin et les salaires sont très moyens mais qu 'est ce qu 'on est relax ici. Et puis, il fait bon et sec (froid en hiver, mais sec).
Cela te tente ? On avait pensé au Portugal après l Irlande mais il n y avait pas de boulot pour nous. Le Canada, cela a l air bien aussi.
(désolée de dévier ce joli blog et parler de moi.. J 'essaye pourtant de rester brève!)

Écrit par : lauirence | 01/05/2009

Message reçu 100% ! J'en arrive à la même conclusion que toi après 10 ans d'Irlande. J'ai tout le temps froid, coin perdu loin de tout etc. Il est temps de réagir !
Tu me fais rêver avec tes beaux paysages : commence un blog de photos, ça dépaysera les bloggers.

Écrit par : So | 01/05/2009

Je me permets mon petit commentaire aussi, visiteuse quotidienne mais souvent silencieuse : que non, ce ne sont pas des bavardages, Laurence; comme j'aime l'ambiance de ton blog, ma chère So, et de vos comm', Laurence, Nicole, Gérald, Tania, que je n'ai pas le plaisir de connaître. J'aime ces échanges. Belle bouffée d'air pur de bord de merS, de voyages sans bouger d'ici. D'air pur aussi par vos regards poétiques, philosophiques et/ou humoristiques sur la vie comme elle va - ...comme elle veut bien aller.
Au plaisir de vous lire!

Écrit par : tarte aux pommes | 01/05/2009

Ben alors, ma Tartelette, tu nous fais le coup de la timide, toi qui a laissé plein de comm' sur ce blog ? Je dois dire que je suis moi-même un peu dépassée par les événements et ravie des rencontres virtuelles que je fais. drôle de phénomène, cette blogosphère. Les commentateurs réguliers sont ceux précités mais ils y en a beaucoup qui lisent "dans l'ombre", d'après mes stats, ce blog reçoit une petite 50aine de visites par jour...
Je sais bien que tu es une fidèle, va ! à bientôt, ;-)

Écrit par : So | 01/05/2009

Les commentaires sont fermés.