Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/05/2009

Tornade au bord du lough

Jillian est arrivée hier, comme prévu, pour me donner un coup de main.

Le maître-mot de Jillian est "jeter".

Tout à la poubelle !

Elle n'est pas très écolo, je crois (je ne lui ai pas demandé).

Elle a une énergie incroyable (elle ne fonctionne pas à l'énergie solaire, elle, plutôt genre éolienne).

Cette lampe (crée par un vieux pote) avec une prise belge : "Que veux-tu qu'on en fasse ?" ...POUBELLE !

Cette petite pièce de Lego qui traîne ... POUBELLE, tes enfants en ont assez !

Devant le bureau de mon mari (que nous avons déjà à moitié vidé ensemble), elle s'exclame : "Un désordre pareil, c'est une raison suffisante pour demander le divorce ! Donne-moi une allumette que je boute le feu à tout ça !"

Quand elle a vu le mien, elle a compris que ... qui se ressemble, s'assemble !

Même Ursula*, appelée en grand renfort (et aussi parce qu'elle me manquait) était horrifiée d'une telle efficacité.

Mais je dois reconnaître qu'avec elle, ça avance !

Elle a dit qu'elle reviendrait, comme une sorcière qui jette un mauvais sort mais franchement, que c'est ce qu'il nous faut : quelqu'un qui nous fait jeter ce que nous avons accumulé d'inutilependant 10 ans (et même avant : Mari-érudit avait emmené tous ses livres avec lui, mais ça, je ne le savais pas, ils sont restés dans des caisses au garage pendant tout ce temps, et aussi les photos de ses amoureuses qui ont pris des champignons à cause de l'humidité, comme c'est domaaage. Bonnes pour la poubelle. :-D ... Mes photos à moi sont bien au sec !)

J'aurais dû la faire venir plus tôt mais je n'avais aucune idée qu'elle était une professionnelle de gestion domestique.

Certaines personnes sont trop modestes...

* Ma chère ex-cleaning lady, du temps de ma vie de bourge. 

19:30 Publié dans Who is who | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

ça me fait bien sourire, tout ça.. Ici aussi, aux antipodes, j'ai presque fini de faire le tri. Il fallait bien, on rénove une partie de la maison, il faut tout vider pour les builders.
Nous avons déjà fait le ménage lors de nos 7 déménagements précédents mais malgré tout, il nous reste encore des caisses de cours, de vieux vieux vêtements, cartables, magazines etc.. Sans rien dire, j 'ai déjà beaucoup liquidé, mais je n' ai pas osé toucher à l uniforme de service militaire de mon mari, ni aux chaussures (pourtant, quel en sera l usage, je me demande). Je garde qq trucs pour le souvenir, le premier manteau des enfants, leurs cahiers d 'écriture, des lettres, des tickets de train, etc.. mais je jette aussi ou je recycle parce que sinon, c 'est impossible. Mais je comprends qu 'on aime garder, j 'ai fait cela très longtemps, et je ne jetterai jamais mes vieilles sandales irréparables mais si jolies, premier cadeau de mon (à ce temps là pas encore) mari.
Ta Jillian me rappelle une de mes tantes, un vrai ouragan aussi.

Écrit par : laurence | 24/05/2009

Oui, j'ai vu sur votre blog familial : je ne laisse pas de comm' là parce qu'il faut une adresse mail spécifique que je n'ai pas mais j'ai vu l'uniforme du mari !! J'ai brûlé 2 grosses valises de lettres avant de venir ici. Je les avais toutes gardées et j'ai toujours beaucoup écrit. C'était un peu dur à faire mais je ne voulais pas qu'elles tombent entre des mains peu discrètes... J'ai donné tous les vêtements d'enfants aussi et je suis en train de liquider les jeux... Il faut être ruthless comme ils disent ici. Je garde les photos et les cassettes de film.

Écrit par : So | 24/05/2009

Envoie moi ta Jillian, entre les premiers vêtements les premiers bricolages , les jeux tant aimés etc...20 ans sont durs à trier ...d'autant que manque la motivation...bisous et bon vol!!!

Écrit par : Françoise | 24/05/2009

Eh oui, jeter est une méthode rapide et efficace pour faire place nette. Cela me rappelle quand j'aidais ma mère à trier, avant qu'elle déménage d'une maison à un appartement. J'ai dû moi-même sacrifier nombre de cahiers d'école et autres traces de notre enfance qu'elle avait affectueusement conservés. Ne pas trop s'interroger est parfois la seule solution pour avoir le courage de jeter.
A lire sur le sujet: "Comment j'ai vidé la maison de mes parents" de Lydia Flem, excellent.

Écrit par : Tania | 24/05/2009

@ Françoise : oui, il faut de la motivation. Demande à une copine de venir t'aider à trier, ça t'évitera de remuer trop de souvenirs. courage.

@Tania : se dire "à quoi ça sert ? Vais-je jamais relire ces lettres ? Non". Le temps passe, l'eau coule dans les rivières, les nuages glissent dans le ciel. Il faut aussi être cohérent avec le choix de vie qu'on pose.
C'est un roman ce livre ?

Écrit par : So | 24/05/2009

Les commentaires sont fermés.