Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/05/2009

Au revoir et à bientôt !

Le compte à rebours a commencé et l'heure est aux caisses, plus au blog.

Alors je vous dis au revoir et à bientôt, je recommencerai sûrement un blog en septembre voire plus tôt si la tentation est intenable.

Je l'annoncerai sur ce blog-ci.

Au revoir et aussi merci

à ceux qui ont laissé des messages et aux lecteurs anonymes,

à ceux que je connais et à ceux que j'ai rencontrés,

à ceux qui m'ont dit que j'écrivais bien ou du moins qu'ils appréciaient mon style.

Vous m'avez beaucoup apporté et portée aussi, beaucoup appris, beaucoup amusée : une belle expérience.

Bon vent à tous, où que vous soyez, qui que vous soyez, quoi que vous fassiez...

 

Mop vs Torchon

Aujourd'hui je pourrais  écrire une note comparative sur les avantages du torchon > < le mop.

Autant m'abstenir, oui !

Mais sachez qu'en Irlande, on ne trouve pas de torchon, ni de raclette et que c'est très perturbant de changer ses habitudes domestiques à mon âge.

J'ai donc importé quelques raclettes, pour usage personnel et aussi pour Ursula que j'ai convaincue (à moins qu'elle ait accepté pour me faire plaisir, on ne sait jamais...).

Parce que franchement, le mop, à part envoyer les crasses dans les coins, ça ne sert pas à grand chose.

J'étais donc à torchonner à grande énergie quand Veronica me téléphona.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, Veronica est une irlandaise du sud qui est venue étudier le français en Belgique à 17 ans.

On lui a aussi appris à boire du vin et à draguer mais ça, c'est une autre histoire.

Quoiqu'elle habite à 3h d'ici, nous nous sommes quand même vues ces 10 dernières années.

Elle a 4 garçons très bien élévés et vit dans une vieille maison bourrée de jolies choses anciennes, en pleine campagne. Elle est passionnée de jardinage et a un potager "industriel", des tas d'animaux en liberté... le rêve bucolique.

C'est toujours un plaisir d'aller chez eux. Son mari est sympa comme tout et s'entend bien avec le mien.

Ils sont très cathos et vivent comme dans le bon vieux temps.

Donc, ce matin, elle m'appelait de son portable, à bicyclette (la communication était détestable), en anglais.

Pendant longtemps, nous avons parlé français entre nous. Son accent est délicieux et son vocabulaire choisi : elle lisait Balzac et Flaubert à l'époque et disait aux mères de famille qui l'accueillaient le we : "oh, Madame, votre bouffe était délicieuse !" en battant des cils innocents sur ses yeux bleux, bleux, bleux.

 

13:07 Publié dans Who is who | Lien permanent | Commentaires (2)

25/05/2009

Hurling & Irish dancing

Je me dois de vous dire un mot sur ces activités typiquement irish.

Le hurling est un sport pratiqué par tous les garçons catholiques à partir de 3 ans.

Les filles jouent au camogie(prononcez camogui). C'est la même chose mais en moins violent, je crois.

Il faut : 1 grand terrain, 1 balle, 2 équipes, des sticks en bois et des casques.

Ne me demandez pas les règles du jeu, en gros, c'est comme le foot, ils tapent sur cette petite balle avec une force incroyable au moyen de leur stick, d'où la grande nécessité des casques.

Nous avons inscrit les 2 boys mais ils n'ont jamais accroché : c'est pas dans leur DNA*

Idem pour notre Zoupette : elle a suivi quelques cours de Irish dancing(vous avez vu River Dance ?) et puis elle s'est lassée, pour la même raison : "What can I do, mum, it's just NOT in my DNA !"**

Mais notre jeune fille au pair n°3 était super douée en Irish Dancing (elle est bretonne et férue de dance folklorique, ça s'explique).

Bientôt on se mettra tous au Sirtaki !

* ADN

** Que veux-tu que j'y fasse, Mam', c'est juste pas dans mon ADN.

24/05/2009

fête d'annif

Les fêtes d'anniversaire, c'est un peu comme les accouchements : on oublie d'une fois à l'autre comme c'est douloureux et on se sent aussi fier qu'épuisé une fois que c'est fini !

Zoupette m'a réveillée jeudi matin en me disant qu'il était temps d'envoyer les invit' pour l'annif de la Fripouille (8 ans).

"Je m'en occupe, Maman."

Heureusement qu'il y a quelqu'un qui prend les choses en mains dans cette maison.

"Je les invite de 10 am à 6 pm, ça va ?"

Je dors encore (il est 6h du matin) mais parviens à négocier un "midi à 4". Je connais mes limites.

Les invitations sont distribuées, je ne sais pas combien, on verra bien qui viendra.

Au début, je m'attendais à des réponses, histoire de m'organiser un peu mais c'est pas comme ça que ça marche ici : vient qui veut.

Depuis je suis devenue très cool.

Finalement, ils étaient 10 : 8 garçons et 2 filles (Zoupette avait invité Sophie, of course).

Ils ont commencé par les chips,

ont enfilé des hot-dogs,

et puis une glace

et des crêpes, pour finir.

Il y a très longtemps, quand la Zoupette était toute petite et que j'avais encore des principes nutritionnels, j'avais préparé une lasagne végétarienne à laquelle personne n'a touché. "Where are the sausages ?", "Where are the crips ?" Sans leurs saucisses et leurs chips, ils sont tout perdus !

10 ans plus tard, voilà où j'en suis. Shame on me, I know...

Il a fait sec, ouf,

ils ont beaucoup joué dehors et beaucoup sauté sur le trampoline (qu'on ferait bien de prendre en Grèce).

J'ai voulu faire des jeux,

ils n'ont pas voulu.

J'ai fait du face painting pour les calmer un peu.

J'ai perdu mon Mini qui était parti chez les voisins qui étaient ici... (il y a une logique ?)

Tout le monde l'a cherché et vite retrouvé, avant que je ne pique une crise de nerfs.

Ils ont tiré sur une cible avec un pistolet à boules de peinture (cadeau que nous ne prendrons pas en Grèce ).

Ils ont tourné 2 séquences de film que j'ai dû filmer, avec des tas de morts qui ne restaient même pas morts jusqu'à la fin de la séquence.

Les premiers sont repartis à 4pm, sans même dire merci.

les derniers sont restés jusqu'à 5pm.

Normalement, l'usage est de donner aux invités un party bag : petite pochette en plastic bourrée de bonbons et jeux-cracrasses en plastic made in China qui cassent dans les 10 minutes. Ça, je n'ai jamais fait (c'est pratique parfois d'être des étrangers et faire ce qui nous plaît) : Sorry, c'est pas le style de la maison. Il y a des limites, quand même...

15:20 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0)

23/05/2009

Tornade au bord du lough

Jillian est arrivée hier, comme prévu, pour me donner un coup de main.

Le maître-mot de Jillian est "jeter".

Tout à la poubelle !

Elle n'est pas très écolo, je crois (je ne lui ai pas demandé).

Elle a une énergie incroyable (elle ne fonctionne pas à l'énergie solaire, elle, plutôt genre éolienne).

Cette lampe (crée par un vieux pote) avec une prise belge : "Que veux-tu qu'on en fasse ?" ...POUBELLE !

Cette petite pièce de Lego qui traîne ... POUBELLE, tes enfants en ont assez !

Devant le bureau de mon mari (que nous avons déjà à moitié vidé ensemble), elle s'exclame : "Un désordre pareil, c'est une raison suffisante pour demander le divorce ! Donne-moi une allumette que je boute le feu à tout ça !"

Quand elle a vu le mien, elle a compris que ... qui se ressemble, s'assemble !

Même Ursula*, appelée en grand renfort (et aussi parce qu'elle me manquait) était horrifiée d'une telle efficacité.

Mais je dois reconnaître qu'avec elle, ça avance !

Elle a dit qu'elle reviendrait, comme une sorcière qui jette un mauvais sort mais franchement, que c'est ce qu'il nous faut : quelqu'un qui nous fait jeter ce que nous avons accumulé d'inutilependant 10 ans (et même avant : Mari-érudit avait emmené tous ses livres avec lui, mais ça, je ne le savais pas, ils sont restés dans des caisses au garage pendant tout ce temps, et aussi les photos de ses amoureuses qui ont pris des champignons à cause de l'humidité, comme c'est domaaage. Bonnes pour la poubelle. :-D ... Mes photos à moi sont bien au sec !)

J'aurais dû la faire venir plus tôt mais je n'avais aucune idée qu'elle était une professionnelle de gestion domestique.

Certaines personnes sont trop modestes...

* Ma chère ex-cleaning lady, du temps de ma vie de bourge. 

19:30 Publié dans Who is who | Lien permanent | Commentaires (5)

22/05/2009

C'est pas un cadeau !

Dernière réunion du comité de parents, hier après-midi. Bonne surprise, il y avait plein de nouvelles tête. Ca fait plaisir à voir.

Nous avons discuté de la fête de l'école, le 5 juin : qui fait quoi etc.

J'ai été désignée d'office pour le face-painting. Tant mieux, j'adore ça et elles le savent !

A ma grande surprise, à la fin de la réunion, Wendy-la-présidente m'a remis un paquet et une carte pour me remercier "de tout ce que j'ai fait pour l'école".

J'ai failli avoir les larmes aux yeux mais l'embarras était plus grand que l'émotion : certains ont quitté le comité sans même a Thank You card !

De retour à la maison, j'ai déballé le cadeau qui venait d'être emballé avec soin dans un joli papier assorti au sac avec poingnées en boa mauve à paillettes.

Elles m'ont offert un très joli livre sur le Lough dans lequel elles (Wendy et Jillian)ont écrit une charmante dédicace.

C'est TROP !

L'école n'a pas d'argent et elles me gâtent comme ça !

Ca va faire jaser...

(une petite bouteille de vin rouge aurait suffit)

En plus, je l'ai déjà, ce livre...

Avec dedans, une dédicace du photographe... que nous avons rencontré il y a des années,

un jour que nous visitions Kearney avec Tarte aux Pommes et sa famille.

Lequel vais-je prendre dans mes caisses ?

Que vais-je faire de l'autre ?

Voilà la question non-existentielle du jour !

 

21/05/2009

Demander de l'aide

Les avis sont partagés : est-ce que ça se fait ou non de demander de l'aide ?

Il y a ceux qui se débrouillent tout seuls, sans rien demander à personne.

Ils y a ceux qui n'hésitent pas à demander des "services" à leurs "amis".

Il y a des gens qui disent "oui, je veux bien t'aider" mais qui pensent le contraire.

Il y a ceux qui disent qu'ils ne sont pas disponibles,

etc.

Ce matin, j'avais bien envie d'aller à la classe de Positive Parenting sur la discipline

car j'en ai grand besoin et mes enfants aussi !

Mais je n'avais pas le temps : le proprio vient demain évaluer les dégâts, la maison doit être présentable.

Les deux autres mamans m'avaient proposé leur aide, la semaine dernière

mais comme nous ne sommes pas des "intimes",

j'ai répondu "merci beaucoup, very kind of you"

en pensant que ce serait plutôt embarrassant de leur montrer ma maison désordonnée

à elles qui sont des Madames-Proprettes.

Comme je suis au pied du mur, je me suis décidée à accepter leur proposition très honnête.

Wendy est venue de 11 à midi,

Jullian viendra demain mat' de 9 à midi

et Claire-la-peintre a apporté le déjeuner et a emballé tous les cadres dans du bubblewrap.

J'adooore le travail d'équipe : les autres sont beaucoup plus efficaces que moi.

Merci, Thank you et revenez quand vous voulez !!!

La morale de l'histoire : il faut oser accepter l'aide proposée, on est agréablement surpris.

Je les ai remerciées avec de la soupe et des oeufs !